Actualité du mois



Homepage app widget

L'infographie RSE du mois

Comment une entreprise contribue à son ancrage territorial ?

« Penser global, agir local », cette devise de René Dubos (agronome, biologiste et écologue), contemporaine du premier Sommet de la Terre organisée en 1972 à Stockholm, est aujourd’hui largement reprise par les entreprises qui veulent valoriser leurs initiatives RSE en mettant en avant leur ancrage territorial.

Qu’est-ce que l’ancrage territorial d’une entreprise ? Pourquoi les entreprises s’y intéressent-elles ? En quoi développer son ancrage territorial relève-t-il de la RSE ? Quels sont les moyens mobilisables ? Pour quels résultats ?

Territoires et communautés locales, notions clés de l’ancrage territorial.

De nombreuses entreprises considèrent aujourd'hui l'ancrage territorial comme un aspect important de leur stratégie commerciale. Avant d’en expliquer les raisons, il convient d’éclairer cette notion à l’aide de quelques chiffres et définitions.

L’importance de l’ancrage territorial pour les entreprises (Source des chiffres : https://www.gpomag.fr/web/etudes/ancrage-territorial-des-entreprises)

83%

des dirigeants au niveau national accordent une importance forte à leur ancrage territorial.

92%

des dirigeants vivent dans la même région que leur entreprise (85% en Île-de-France et 76% pour les dirigeants d’entreprises de plus de 1000 salariés), ce chiffre monte à 97% pour les entreprises familiales.

9 salariés

dirigeants sur 10 dans des Régions Nord, Ouest et Grand Est affirment que plus de la moitié de leurs employés viennent de la région.

L’ISO 26000 définit l’ancrage territorial comme « le travail de proximité proactif d’une organisation vis-à-vis de la communauté. Il vise à prévenir et résoudre les problèmes, favoriser les partenariats avec les organisations et les parties prenantes locales et avoir un comportement citoyen vis-à-vis de la communauté ».

Pour l’entreprise, il s’agit donc de se fixer durablement et de gérer le recoupement de plusieurs sphères d’influences de nombreux acteurs présents sur le territoire où elle est implantée.

  • Territoire de l’entreprise : « Périmètre à la fois géographique et communautaire, doté d’un système social et de plusieurs types de ressources, qui peut évoluer dans le temps (période de construction, période d’exploitation) et aller en s’élargissant : voisinage, région, pays.» (Jean Marie Fodé Toure, docteur en géographie et aménagement de l’espace)
  • Communauté : « Zone géographique où se situe une implantation résidentielle ou toute autre implantation humaine, à proximité physique des sites ou des zones d'impact de l'organisation » (ISO 26000)

 

Pourquoi les entreprises s’intéressent-elles à leur ancrage territorial ?

Impact de l'ancrage territorial sur les ventes des entreprises (Source des chiffres : https://www.gpomag.fr/web/etudes/ancrage-territorial-des-entreprises)

56%

des dirigeants d’entreprises réalisent plus de la moitié de leurs ventes dans la région du siège de l’entreprise. Un chiffre qui monte à 72% pour les entreprises familiales contre 51% pour les non familiales.

7 femmes dirigeantes

sur 10 (contre à peine 5 hommes dirigeants sur 10) déclarent que leur entreprise réalise plus de 50% de ses ventes sur son territoire régional.

Les enjeux d’un bon ancrage territorial pour les entreprises sont en effet nombreux :

  • Réputation : un bon ancrage territorial permet de construire et de consolider la réputation de l’entreprise et développer une image engagée, solidaire et responsable.
  • Adhésion : connaître et se faire connaître de ses partenaires locaux, échanger avec les riverains favorisent le maintien des activités sur le long terme et créent une dynamique de confiance.
  • Qualité : en dialoguant avec les parties prenantes, l’entreprise construit des relations de qualité avec les acteurs du territoire qui peuvent s’avérer fondamentales dans certains contextes sensibles
  • Savoir-faire : s’intégrer au contexte local permet de développer des solutions qui s’adapteront à la spécificité du terrain
  • Marché : connaître, comprendre et soutenir les attentes locales favorise la création de produits ou services adaptés

 

Ancrage territorial et RSE : quels sont les liens ?

Ces dernières années, on observe une prise de conscience accrue de l'importance de l’ancrage territorial en lien avec le déploiement de la RSE.
L’ancrage territorial est en effet étroitement lié aux notions de territoires et de communautés locales, deux aspects développés dans la question centrale « Communautés et développement local » (ISO 26000) qui repose, pour l’entreprise, sur 4 principes et 7 domaines d’actions :

Les principes :

  • Faire partie intégrante de la communauté lorsqu'elle s'implique dans la communauté et contribue au développement local
  • Reconnaît les droits des membres de la communauté de prendre ses propres décisions, et recherche ainsi les moyens de maximiser leurs ressources et opportunités
  • Reconnaît les caractéristiques (cultures, religions, traditions, histoire) de la communauté tout en interagissant avec elle
  • Reconnaît la valeur de travailler en partenariat, d’encourager le partage d'expériences, de ressources et d'efforts.
     

Les domaines d’actions :

  • Implication auprès des communautés
  • Education et culture
  • Création d’emplois et développement de compétences
  • Développement et accès aux technologies
  • Création de richesses et de revenus
  • La santé
  • Investissement dans la société
      

Exemples d’actions et d’indicateurs mobilisables dans le cadre de la RSE
 
L'état de la prise en compte de la question relative aux communautés et au développement local par les entreprises peut varier considérablement d'une entreprise à l'autre et d'un secteur à l'autre.

Quelques exemples d’indicateurs et actions mobilisables par les entreprises :

Nombre de projets spécifiquement conçus pour soutenir le développement local : construction d'infrastructures communautaires, octroi de microcrédits aux entrepreneurs locaux, financement de programmes éducatifs et de formation.

Montant des investissements dans les initiatives communautaires : subventions, les dons philanthropiques, les partenariats de développement, ou les contributions aux fonds de développement communautaire

Nombre d'emplois créés au niveau local : emplois directs, indirects et induits résultant des relations commerciales avec les entreprises locales.

Taux de participation des parties prenantes locales : pourcentage de réunions communautaires auxquelles les représentants de l'entreprise ont assisté, nombre de commentaires recueillis lors de consultations publiques.

Impact socio-économique des initiatives de développement local : augmentation des revenus des ménages locaux, réduction du chômage, amélioration de l'accès à l'éducation et aux soins de santé, accroissement de la qualité de vie dans les communautés bénéficiaires.

Zoom sur les fondations et fonds de dotations

Les fondations et fonds de dotations sont des outils fréquemment utilisés par les entreprises pour financer, en toute transparence et en associant les parties prenantes, des projets territoriaux en lien avec leurs piliers RSE.

En 2022, les entreprises ont été fondatrices de 30% des fonds de dotations (28% en 2018). Elles sont issues en premier lieu des secteurs bancaire et financier (19%), des services (19%), puis des assurances (16%).
En 2022, et comme les années précédentes, l’action sociale est le premier domaine d’intervention, à la fois en nombre de fondations et fonds de dotation (25% du total), qu’en part des dépenses du secteur (l’action sociale représentant 40%).

Les autres principaux domaines d’intervention sont :

  • Les arts et la culture (19% du nombre d’organisations en 2022)
  • La santé et la recherche médicale (15%)
  • L’éducation et de la formation (14%)
  • L’environnement (8%)
  • Les autres domaines concernent moins de 5% des fonds et fondations
     

A noter, la progression de l’environnement qui concernait 5% ou moins des fondations créées avant 2009, pour atteindre 13% des fonds de dotation et fondations créés depuis 2019.
 
Source : Les fondations et fonds de dotation en 2022 en France- Etude 2023 (francegenerosites.org)

« C’est au plus près des réalités de terrain que s’inventent les réponses les plus adaptées » (Laure Decouvelaere, déléguée générale de la Fondation de France Région Nord)

Vous aimerez également